La toiture inclinée du Campus de la Communication Claerhout, une réalisation du bureau AIKO, a été recouverte d’une toiture végétale intensive par Knauf et l’entrepreneur FASS. La spécificité de la solution choisie ? Un substrat ultra léger mais capable d’absorber 37 litres d’eau par mètre carré.

Des difficultés reconnaissables

Ces dernières décennies ont vu fleurir un nombre croissant de toitures végétales sur les bâtiments. Les toitures végétales intègrent un élément naturel dans le tissu urbain et participent à plusieurs niveaux au caractère durable de la construction. La durée de vie de la toiture est prolongée et celle-ci chauffe moins vite, ce qui a un effet positif sur la consommation d’énergie. En outre, une toiture végétale peut contribuer à absorber l’eau de pluie, ce qui réduit le risque d’inondations.

Néanmoins, les architectes sont souvent confrontés à des difficultés. La plupart des systèmes de toiture végétale ne conviennent, par exemple, pas aux toits inclinés. De même, la structure est souvent très haute et le substrat extrêmement lourd (même non saturé), ce qui oblige l’architecte à revoir son concept.

Knauf Urbanscape

Pour Claerhout, le bureau d’architectes AIKO a signé un superbe bâtiment économe en énergie et recouvert d’une toiture végétale. À l’étage supérieur se trouve, en effet, un auditorium pour 150 personnes, surmonté un toit en appentis caractéristique. Urbanscape, un système de toiture végétale de Knauf Insulation, est récemment venu compléter cette plateforme inclinée.

Urbanscape permet de construire des toitures végétales intensives sur des toits inclinés (jusqu’à 20 degrés), ce qui est impossible avec la majorité des autres systèmes. Le succès de cette solution réside dans la structure basse et son poids minimal. Urbanscape se construit sur le revêtement de toiture anti racines. La couche inférieure se compose d’un système de drainage fin et léger. Le substrat est posé par-dessus. Il ne s’agit pas d’une épaisse couche d’humus, mais d’à peine 4 cm de laine de roche. Sur cette épaisseur vient ensuite se greffer le mix de sédum Urbanscape. Celui-ci se compose d’une dizaine d’espèces et offre directement une belle couleur verte.

Soutien de Knauf

La plateforme inclinée de l’auditorium Claerhout s’étend sur 200 mètres carrés et sa déclivité est de 15 degrés. Des bandes de gravier sont prévues sur les côtés. L’inclinaison est rendue possible par des profils transversaux qui gardent l’ensemble en place au fil des ans. Désormais, le toit en sédum devra être fertilisé deux fois par an avec des granulés. La plateforme inclinée est capable d’absorber 37 litres d’eau par mètre carré, ce qui réduit considérablement le volume d’eau à évacuer.

Cette solution présente un avantage unique : Knauf soutient les parties impliquées en leur dispensant des conseils scientifiques. Les volumes d’eau de pluie attendus pour cet endroit sont calculés et le concept est adapté en fonction.

 

Texte : Knauf / Photos : Studio Claerhout