Normes Feu : EI 30 - EI 60 - EI 120

Les nouvelles normes

Depuis 2012, la législation en matière de prévention contre l’incendie et l’explosion a changé. En effet, la tenue au feu des systèmes de construction (cloisons, plafonds, toitures, cloisons de doublage) doit à présent être testée sur base de normes européennes (EN) et non plus sur base de normes belges (NBN 713.020).

La période de transition de 4 ans s’est achevée le 1er décembre 2016. Ce sont maintenant les normes européennes EN qui font force de loi en Belgique car elles ont été traduites en Arrêté Royal.

Voici un résumé des principales normes en vigueur :

  • EN 1363-1 à 1363-3 : procédures de test pour les laboratoires d’essai. En Belgique, seuls l’Université de Liège et le Warrington Fire Institute de Gand disposent de fours homologués pour effectuer les tests officiels.
  • EN 1364-1 : norme de tests pour les cloisons non-portantes. Les cloisons de séparation légères utilisant des plaques de plâtre font partie de cette catégorie.
  • EN 1364-2 : norme de tests pour les systèmes de plafonds non-portants. Les plafonds utilisant des plaques de plâtre font partie de cette catégorie.
  • EN 13501-1 : norme de classification pour la réaction au feu. Les matériaux de construction sont répartis dans différentes catégories A1, A2, B, C, D, E ou F.

La formation de gouttelettes incandescentes (classes d0, d1 et d2) ainsi que la génération de fumée (s1, s2 et s3) sont également prises en compte.

  • EN13501-2 : norme de classification pour la résistance au feu. Les systèmes de construction sont répartis dans des classes étalonnées en minutes (30’, 60’ ou 120’). Les 3 principaux critères sont la Capacité portante R, l’Etanchéité aux flammes E et l’Isolation thermique I.
  • La stabilité au feu 30 relative aux plafonds non-porteurs n’est pas affectée par la nouvelle norme européenne et la norme belge NBN 713.020 reste d’application.

Les fabricants de matériaux de construction sont tenus d’indiquer la catégorie à laquelle appartient le système décrit dans la fiche technique.

Ce qu’il faut retenir…

Reprenons les 3 paramètres principaux :

  • La Capacité portante : R. Ce paramètre ne s’applique qu’aux structures portantes. Les systèmes en plaques de plâtre (cloisons de séparation, plafonds et cloisons de doublage) ne faisant pas partie de cette catégorie, l’indice R n’est pas repris dans les caractéristiques normatives de ces systèmes.
  • L’Etanchéité aux flammes : E. Cette donnée indique pendant combien de temps (en minutes) un élément de séparation soumis au feu d’un côté empêche les flammes et les gaz brulants de traverser le système.
  • L’Isolation thermique : I. Ce paramètre précise pendant combien de temps (en minutes) un élément de séparation empêche la transmission de la chaleur en cas d’incendie. Cela signifie en clair que le côté non exposé ainsi qu’un objet combustible se trouvant à proximité ne peuvent pas s’enflammer.

En conclusion :

  • Seules 3 classes de résistance au feu sont utilisées en Belgique pour les cloisons et les faux-plafonds non-porteurs : EI 30, EI 60 et EI 120
  • Les anciennes appellations Rf ½ h, Rf 1h et Rf 2h ainsi que les rapports d’essais se référant à la norme belge NBN 713.020 ne peuvent plus être prescrits ou appliqués sur le territoire belge